PÉPÉ LE MOKO

PÉPÉ LE MOKO

PÉPÉ LE MOKO

|

Réalisation Julien Duvivier

Avec Jean Gabin

Policier

VO français

Sous-titres lituanien et anglais

1937, 94 min.

France 

N-16

Pépé le Moko, un célèbre et dangereux malfaiteur parisien, se cache quelque part dans la casbah d’Alger. Dans ses ruelles, Pépé et sa bande sont intouchables par la police. Pépé, un homme charmant, profite de l’attention des femmes et des relations sans engagement. Mais par hasard, il rencontre Gaby, une jeune parisienne magnifique, et en tombe amoureux.

Julien Duvivier (1896 – 1967), né à Lille, fait ses débuts en tant qu’acteur de théâtre. Il passe rapidement au domaine du cinéma et tourne vingt-deux films muets. Au début du parlant, sa carrière est marquée par des adaptations littéraires, des comédies et des films policiers. La Bandera (1935) et La Belle Équipe (1936) le classent  parmi les plus grands réalisateurs français comme Jean Renoir, René Clair, Jacques Feyder et Marcel Carné. Sa filmographie, jamais cantonnée cependant à une thématique ni même à un style particulier, compte plus que soixante films.