LA VIE ET RIEN D’AUTRE

LA VIE ET RIEN D’AUTRE

LA VIE ET RIEN D’AUTRE

|

Réalisation Bertrand Tavernier

Avec Philippe Noiret, Sabine Azéma

Drame

VO français

Sous-titres lituanien et anglais

1989, 135 min.

France

N-13

1920. Le commandant Dellaplane recense les soldats disparus pendant la Première Guerre mondiale. Il essaie d’identifier les estropiés, les victimes de perte de mémoire et les décédés. En même temps, deux jeunes femmes d’origines sociales très différentes poursuivent le même but, retrouver l’homme qu’elles aiment et qui a disparu dans la tourmente. Leur enquête les conduit à la même source d’information, le commandant Dellaplane.

Bertrand Tavernier (1941) est réalisateur et scénariste. Dans les années cinquante et soixante, il fait ses débuts dans le cinéma comme assistant de Jean-Pierre Melville, fonde un ciné-club et, comme critique cinématographique, collabore à plusieurs revues de cinéma. L’Horloger de Saint-Paul (1973), son premier film, a été récompensé du prix Louis-Delluc pour le meilleur film français de l’année. Plusieurs de ses films ont été récompensés par des Césars et aux festivals de Cannes, Berlin, Venise entre autres. Autour de minuit (1986) a remporté un Oscar. L’abondance des styles et des genres au sein de l’œuvre  de Tavernier est étonnante, il a créé des comédies mais aussi des films de guerre, de science-fiction mais aussi des mélodrames. Il est un maître dans l’art de la reconstitution de périodes historiques, fasciné par l’influence de la société, en période de crise, sur la vie d’un individu.